Le 27 Octobre 2011 j'ai attaqué la fabrication d'un affût flottant. Petite embarcation faite pour faire des photos d'oiseaux dans des étangs très peu profonds comme dans les Dombes ou la Brenne. D'après une idée originale de Gilles Martin, photographe professionnel animalier que l'on présente plus, j'ai suivi son stage animalier en juin 2011 pour avoir mes propres impressions sur l'embarcation, la flottabilité et les prises de vues. Avant de partir dans de tel projet faut mieux être sûr de ce qu'on veut faire!! Aimant bien travailler le bois dans mon temps libre en faisant des nichoirs de toutes tailles j'étais dans mon élément.

J'ai suivi en grandes parties les plans de Gilles, publiés, dans le magazine Images et Nature Hors série de 2010 je crois. Un grand merci à lui pour avoir pensé et expliqué son projet dans cet article. Ses plans sont le fruit de
6 autres affûts construit précédemment durant les dernières 25 années et ça se voit. Quand je pense à son premier affût cette version là n'a plus rien à voir!!

J'ai cependant ajusté quelques côtes, rajouté deux ou trois petits " gadgets" comme des roulettes à l'arrière de l'affût et supprimer quelques paramètres assez contraignants notamment au niveau de la fixation des flotteurs et des fênêtres dans la toile. La question c'est "je peux garder quoi d'utile ou d'obligatoire" et "je peux supprimer ou améliorer quoi sur le projet pas forcément utile". Le cahier des charges était au final complexes, car la fabrication est prévu pour de très nombreuses années.

J'ai utilisé des materiaux "nobles" pour pouvoir garder l'affût longtemps.

JULIEN BUTHEAU

PHOTOGRAPHIES ANIMALIERES

title="agrion"title="elephant"title="lion"title="mouette"title="lièvre"title="phasme"title="azuré"title="papillon"title="lapone"title="courlis"title="rouge"title="papillon"title="bouquin"

Entrez